La timidité peut être séduisante… mais seulement jusqu’à un certain point !

Vous êtes émerveillé de voir que certains hommes arrivent à charmer des femmes qu’ils ne connaissent pas, parfois même accompagnées, en quelques secondes, dans des endroits insolites, sans aucune difficulté. Cela vous semble de la magie, car vous, même avec une fille qui vous sollicite depuis des mois, dans un endroit agréable, votre timidité vous bloque, et vous n’arrivez pas à franchir le cap, à passer à l’étape d’après. Cela vous semble Mission Impossible ! Vous avez essayé à maintes reprises de combattre cette timidité. Vous n’y arrivez pas. Comment faire pour vaincre ce malaise ?

combattre la timidité

Est-ce que être timide est séduisant?

La timidité peut être séduisante

D’abord dites-vous bien que beaucoup de femmes trouvent que cette timidité initiale est séduisante. Elles aiment ce côté réservé, mystérieux, car cela leur donne envie de vous connaître davantage, et cette envie, cette attirance, est un point fort dans le jeu de la séduction. Votre timidité veut aussi dire que vous êtes sensible au charme de la femme que vous draguez. Les femmes adorent sentir que leur beauté est en train d’agir, car cela confirme qu’elles ont un pouvoir de séduction. Donc, votre timidité n’est en réalité pas vraiment un problème. Au début. Elle le devient lorsque, au bout de plusieurs rencontres, elle persiste. Autant la femme comprendra ce côté réservé au début, ensuite, elle voudra que vous vous détendiez et puissiez prendre des initiatives. Pourtant, si vous avez assuré les premières rencontres, et que malgré votre timidité, votre partenaire est toujours là, vous avez fait le plus dur. Donc il serait logique de mettre enfin vos peurs dans vos poches car elles ne sont plus justifiées maintenant que votre partenaire montre un intérêt pour vous.

Maîtriser sa timidité

Plus facile à dire qu’à faire. Même après vous avoir démontré que votre timidité n’a pas lieu d’être, elle persiste, malgré vous. Elle vous paralyse, même si vous êtes conscient qu’elle n’est pas justifiée. Donc là, si elle est profondément ancrée en vous, il va falloir songer à vous faire un peu violence. Vous ne la surmonterez pas sans efforts. Il va falloir se secouer, et se surpasser. Oui, il va vous falloir un peu de courage. Dites-vous que si vous ne faites pas cet effort, alors votre place sera peut-être au monastère, après avoir fait vœu de chasteté. Ce n’est pas ce que vous voulez ? Alors courage ! Jetez-vous à l’eau. Forcez-vous à la flatter, à la séduire, à passer à l’étape suivante. Même si vous avez l’impression de rougir, de trembler ou de transpirer, ce n’est pas grave. Plus vous répéterez l’opération, plus votre timidité disparaîtra. Combattez-la de toutes vos forces ! Il existe plusieurs techniques pour « s’entraîner » à combattre la timidité. D’abord, forcez-vous à être un peu superficiel, nonchalant, arrêtez de tout prendre trop au sérieux, comme si mettre votre main sur ses jambes était une affaire d’état. Développez votre côté frivole. Pour vous aider, vous pouvez inviter un copain avec qui vous êtes à l’aise, et qui arrive à motiver votre côté Don Juan car vous auriez tendance à l’imiter quand vous êtes avec lui. Donc, invitez-la dans un club, habillez-vous en séducteur, et invitez aussi votre copain qui détendra l’ambiance. Fixez-vous quelques objectifs de drague, ne serait-ce que de lui dire que vous la trouvez belle, qu’elle vous fait de l’effet, et de se rapprocher d’elle, lui toucher la main ou le bras lorsque vous riez avec elle. Forcez-vous. Surpassez votre timidité à tout prix. Préservez le contact visuel avec elle, regardez-la avec des yeux malicieux, chauffez-la à blanc. Plus vous vous exercerez à combattre votre timidité, plus ce sera facile pour vous.

Étiquettes : , , , ,